• November 27, 2020

Après avoir auditionné des témoins-clés et acteurs de ce dossier troublant qui n’en finit pas de faire des vagues, les investigateurs recommandent la mise en accusation du Président Michel Martelly, du Premier ministre Laurent Lamothe et du ministre de la justice, Jean Renel Sanon, qui seraient coupables de parjure, la mise à pied -suivie d’un éventuel procès- du doyen du tribunal civil de Port-au-Prince, Raymond Jean-Michel, qui aurait également menti et des poursuites judiciaires contre Me Gary Lissade, accusé de recel

Rapport-final

Share

Related post